Souad Massi

Ça vous est déjà arrivé de tomber grave foufou dingue d'une chanteuse -ou chanteur- dont vous ne comprenez pas la moitié du reste des paroles ? Avec la chanson anglophone, c'est le cas de bon nombres d'entre nous ...

Mais là, c'est de l'arabe, beau et brut, une langue que j'adore pour ses sonorités brûlantes. Plus qu'une chanteuse qui babille dans une langue aimée, Souad Massi possède de plus une voix à faire tomber par terre. Découverte.

Avant de faire carrière comme musicienne, Souad Massi a étudié le développement urbain et l'urbanisme à Alger. Elle y a donc travaillé dans un bureau de développement urbain. Ses premiers succès en musique, ce fut comme chanteuse du groupe de rock « Atakor », devenu célèbre dans toute l'Algérie. A cette époque, la musique était surtout un passe-temps pour Souad. Lorsqu'elle est apparue plus souvent en public et que la situation politique algérienne s'est aggravée en 1999, elle a perdu son travail.

La même année, elle se produit au festival de musique « Femmes d'Algérie » à Paris. Elle séduit immédiatement le public et décide alors de rester en France. Au cours de l'été 2001, elle sort son premier album Raoui (le conteur), qui a suscité beaucoup d'intérêt en France et qui lui valu en 2002 d'être nommée meilleure artiste débutante aux World Music Awards. Fin 2003 est sorti son deuxième album Deb (« Heart broken »). Souad Massi est née en Algérie en 1972 et vit aujourd'hui à Paris.

La Terre est devenue un enfer / Le feu a brûlé le printemps / Arrêtez de faire la guerre / Vous faites la guerre à des enfants / Il n'en restera que la vérité (Bladi)