Smartdrones.fr : interview

Ils sont partout. Qui ça ? Les drones, de drôles de machines volantes ...

Tiens tiens, qui voilà ? Le camarade blogueur Eric Dupin édite avec bonheur un blog dédié à l'actualité des drones sous toutes ses formes ... ça s'appelle SmartDrones.fr et sous une interface à la sobriété monacale se cache une dévorante envie de partage pour un sujet qui commence doucement à défriser les chroniques les mieux peignées. Interview d'un rédacteur en chef à hélices ...

Alors comme ça "Les drones vont changer notre vie" ?

Ça se pourrait bien, oui, pour le meilleur... et pour le pire ! D'ailleurs ça a déjà commencé. Le pire ce sont les drones de surveillance, de combat, et toutes les fonctions intrusives et attentatoires à la vie privée que ces machines permettent. Ce sera un outil redoutable pour les paparazzi, et je me demande comment ils ne s'y sont pas déjà mis en masse, vu qu'il existe aujourd'hui des drones civils grands comme la main équipés de caméras intégrées et de retour vidéo direct sur la télécommande. Des machines qui ont déjà une portée de plusieurs centaines de mètres et peuvent prendre des clichés à distance sans être repérés. Le meilleur ce seront tous les usages pour les journalistes (voir le récent reportage de BFM sur les inondations de Lourdes filmées avec un drone, une première en drone-journalisme sur l'actu chaude), mais aussi la livraison de médicaments ou de nourriture en terrain difficile, ou le repérage de personnes perdues en montagne... Les usages vont être infinis et nous ne les imaginons même pas encore.

C'est quoi ton matériel perso en matière de drone ?

J'ai eu un Parrot AR.Drone 2.0 dont je viens de me séparer et j'ai maintenant un DJI Phantom équipé d'une GoPro Hero 3. J'ai acheté avec 3 batteries en plus pour avoir de l'autonomie (chaque batterie permet un vol d'environ 10 mn), et je vais monter un module FPV (First Person View) relié à un écran ou des lunettes d'immersion pour m'initier au vol en immersion et faire des prises de vue plus précises. J'installerai aussi plus tard une nacelle spéciale pour la GoPro afin d'avoir des images encore plus stables.

A côté j'ai aussi un autre petit drone quadrirotor dont je ne me souviens pas la marque, qui me sert pour m'initier au pilotage sans trop de risques de casse, et j'ai aussi un hélico-caméra, mais depuis un mauvais crash il ne vole plus très bien, il tourne sur lui-même comme un chien fou en overdose de benzedrine :-)

Tu as lancé ce nouveau portail en février dernier : c'était dans ta tête depuis quand ?

Depuis l'enfance j'ai toujours été fasciné par tout ce qui roule et vole et se contrôle à distance avec une télécommande. A l'époque c'étaient des jouets de riche ou d'adultes, et j'allais voir voler les avions radiocommandés (avec moteur thermique) dans un club d'aéro-modélisme. Je trouvais ça génial, et je me disais que ça serait encore mieux si on pouvait mettre une caméra à bord, mais à l'époque c'était de la science-fiction, les caméscopes n'existaient même pas ! Et puis c'est un peu de famille, j'ai un oncle qui fabrique des avions et qui de temps en temps vole avec, un de ces "fous volants" comme je les aime.

Plus récemment les drones m'intéressent depuis le CES 2010 à Vegas où j'avais assisté en avant-première à la présentation de l'AR.Drone de Parrot. Depuis je suis ça de très près, et nous en avons souvent parlé sur Presse-citron. Fin 2012 je me suis dit que j'étais mûr pour lancer un site sur le sujet. Je n'ai pas réfléchi longtemps, pas fait d'étude de marché, pas regardé s'il y avait déjà des sites concurrents. J'ai dégainé un WordPress et roulez jeunesse :-)

On sent tout de même que le public français n'est pas encore très réactif sur ces sujets : le site se positionne donc comme un pionnier ?

Non, je ne suis pas pionnier, j'ai vu après avoir lancé Smartdrones qu'il y avait déjà des sites sur le sujet, mais ils couvrent moins l'actualité et sont plutôt spécialisés sur les aspects techniques (matériel, tests, pilotage, etc). Sur Smartdrones nous essayons d'avoir une approche très large du sujet : actu, questions de société et de réglementation liées aux drones, pour et contre, drone-journalisme, etc. Mais nous n'oublions pas les autres aspects, il y aura aussi des tests de matériel, et des démos des vidéos et autres prises de vues aériennes que je commence à faire avec mon Phantom.

Avoir @Parrot dans ses followers sur Twitter : content ?

Tu me l'apprends, je ne sais même pas si tu parles de @smartdrones_fr ou de @pressecitron, mais oui ça fait plaisir :)

Quand on est presseur de citrons depuis tant d'années, c'est facile de lancer un nouveau projet comme celui-là ?

Techniquement c'est on ne peut plus simple. Après pour le faire connaitre, je bénéficie forcément d'un petit avantage par rapport à d'autres du fait de ma visibilité et de celle de Presse-citron. Mais rien n'est facile aujourd'hui sur le web et il ne faut pas croire que le site reçoit déjà des dizaines de commentaires, des centaines de liens et des milliers de de visites. Ça démarre doucement mais c'est encourageant. Il y a cependant un petit danger : que les gens pensent que je tourne la page Presse-citron pour me lancer dans d'autres projets, ce qui n'est évidemment pas le cas, c'est juste un site en plus dans mon petit réseau de médias, il va y avoir des annonces importantes dans les prochaines semaines concernant Presse-citron, je suis plus que jamais à fond dessus ! Et d'ailleurs nous continuerons aussi à parler de drones sur Presse-citron, comme je l'ai encore fait il y a quelques jours.

Les constructeurs te font les yeux doux ?

Non, pas du tout, ou en tout cas pas encore, le site n'est pas connu et ça ne se fait pas du jour au lendemain. Le seul contact que j'ai pour le moment est avec l'agence de relation presse de Parrot, qui m'envoie des infos et des communiqués (je bosse déjà avec cette agence pour Presse-citron). Mais ça ne me dérange pas. Par contre on sent que le sujet intéresse et intrigue, j'ai déjà été contacté par LCI, l'AFP et L'Express pour des interviews ou des discussions sur le sujet.

On sent clairement que SmartDrones se dessine comme un site de passionnés ...

C'est clair, mais je veux éviter de tomber trop dans ce créneau. C'est sûr que ça reste geek, mais je veux essayer d'intéresser le grand public avec un angle plus large, de faire comprendre tout ce que ces machines peuvent apporter et quels impacts cela pourra avoir sur leur vie. Un exemple sympa ? Sans savoir du tout que je m'intéresse au sujet, il y a quelques jours une amie nous a raconté qu'elle revenait d'un mariage où - probablement en plus de l'inévitable photographe - les prises de vues de la fête avaient été faites par un drone. Il y aura aussi des usages pour le grand public, c'est évident.

Un conseil à donner à mes gentils lecteurs qui voudraient sauter le pas pour se lancer dans les drones ?

Clairement, commencer par un petit drone quadrirotor d'intérieur petit budget pour s'initier au pilotage sans risque, et voir si on y arrive, avant de passer à un plus gros et plus onéreux modèle. Acheter par exemple le Hubsan X4, qui coûte moins de 40 euros. Si on sait piloter ça, on saura piloter un drone plus gros à plusieurs centaines voire milliers d'euros car le principe est le même à quelques variantes près. Et s'il tombe dans le salon, les conséquences ne seront pas dramatiques, ça coûtera au pire quelques euros pour remplacer un rotor (ou un cendrier) :-)

Merci Eric ! A suivre en ligne et en très léger différé sur www.smartdrones.fr ! ;)