Martin Vidberg : interview

L'auteur de la bédé web qui donne vie aux patates !

C'est bien simple : dès que j'ai quatre secondes pour me distraire, et c'est pas souvent, je vais faire un tour sur L'actu en patates : le blog bédé le plus fort en féculents du web francophone. Alors histoire d'en savoir un peu plus, j'ai demandé à Martin Vidberg comment il vit son blog et ses idées au quotidien ...

Plus de 10 ans de blog au compteur ... toujours pas lassé ?

Non, c'est devenu une respiration nécessaire dont je ne suis pas prêt de me lasser.

Vous parvenez merveilleusement bien à laisser le lecteur prendre le rôle du mauvais esprit dans vos dessins d'actualités ...

Il y a pas mal de ressors possibles pour faire rire avec un dessin. Certains maîtrisent à merveille l'ironie, le non-sens ou le tacle appuyé. J'aime bien l'absurde mais peut-être qu'il me reste effectivement un fond de mauvais esprit.

Est ce que l'actu en poireaux aurait été envisageable ?

Non : c'est trop dur à dessiner.

Est-ce que finalement rendre risible ce qui ne l'est pas ne contribue pas à laisser les gens penser que les dérives, c'est les autres, ou pire : ça n'existe pas ?

Ah non, c'est ne pas regarder les infos et ne pas lire la presse qui amène les gens à ne pas savoir ce qui se passe autour de nous. Je tiens juste une petite rubrique humoristique sur un site d'actualité qui lui, ne dédramatise pas du tout les grands sujets.

Qui est Maurice ? C'est le Français moyen selon Vidberg ?

Non c'est le beauf moyen, le voisin un peu crétin que l'on accuse de tous les maux et notamment de ne pas voter avec justesse. Je ne me permettrais pas de dire que le français moyen est un beauf.

Vous glissez ici ou là "interprète" dans votre présentation ...

Parce que je me suis créé un personnage qui intervient de temps en temps dans les dessins. Cela fait partie également des petites originalités de mon traitement de l'actualité.

Vous êtes un enseignant qui dessine ou un dessinateur qui enseigne ?

Ni l'un ni l'autre. Je suis enseignant ou dessinateur. Je ne mélange pas les deux activités et quand j'exerce l'une d'entre elles, je ne pense pas à l'autre.

Vos camarades enseignants se retrouvent dans vos analyses sur l'éducation telle qu'elle est vécue et pratiquée en France aujourd'hui ?

Je fais peu d'analyses et encore moins de propositions. Ce n'est pas mon rôle. Je me contente de décrire des situations que vivent tous les enseignants et qu'ils reconnaissent donc forcément.

De la musique pour vous accompagner dans vos dessins ?

Non, mais les infos souvent.

Un autre blog BD à nous conseiller ?

Ah non, hors de question que je fasse de la pub à la concurrence :)


Sommaire