Mugi Yamamoto

Rencontre numérique avec un jeune designer qui monte ...

A l'origine de ma découverte, je suis tombé sur Stack : une imprimante pensée comme un appendice qui avale le papier là où on la pose ... une photo pour bien comprendre l'idée :

En quelques clics sur de bons liens plus tard, je découvre l'ensemble du travail de son jeune inventeur, le camarade étudiant designer de talent Mugi Yamamoto ; subtil osmose spirituelle entre la simplicité et la créativité. Bref ; ce que l'on attend précisément du design, bien au delà des considérations déco ... Intrigué par le personnage, j'ai voulu en savoir plus sur ce créateur ... interview !

Quel est votre parcours dans le design en quelques mots ?

J'ai toujours été très intéressé par l'art et la création en général. D'abord une année préparatoire à l'école cantonale d'art de Lausanne (ECAL), 3 ans pour obtenir le bachelor en design industriel à l'écal avec un semestre d' échange à la National University of Singapore (NUS). En ce moment j'effectue un stage dans une agence de design à Nuremberg en Allemagne.

Il y a beaucoup la notion d'écologie dans vos projets ... pourquoi ?

Parce que pour moi c'est très important. Le designer est au début de l'élaboration d'un produit et il peut largement influencer sa conception telle que les matériaux, méthodes de production, lieux de production... Je pense que c'est une grande responsabilité et il est important d'en avoir conscience.

Mon inspiration provient des objets anciens, de la nature et surtout d'observations que je peux constater lors de mes voyages. Ces mélanges de cultures et différences reflètent très bien mon travail.

Bio Composite : du mobilier réalisé dans un matériau innovant ; la terre glaise ! Le plateau du tabouret, épais de 2 centimètres seulement, est parfaitement fonctionnel et peut recevoir le poids d'une personne.

Il n'y aura bientôt plus de glaise à Lausanne avec vos découvertes sur son étonnante résistance ...

Heureusement la glaise est un matériau qui se trouve en abondance et mon concept fonctionne avec toutes les terres argileuses. L'idée n'était pas de faire un concept uniquement pour Lausanne mais d'utiliser un matériau peu coûteux, accessible à tout le monde et facile à produire.

A propos de Stack : c'est un prototype fonctionnel ?

La maquette que vous voyez sur les photos est une maquette de forme. Elle montre les dimensions finales et elle contient un petit mécanisme pour faire sortir des feuilles pour la présentation. Elle prend en compte la taille des composants nécessaires pour sa réalisation. Il y a une deuxième maquette fonctionnelle qui montre son utilisation.

C'est une super école, l'ECAL ...

Oui, c'est une bonne école, elle peut ouvrir beaucoup de portes mais en contrepartie elle demande beaucoup des étudiants.

Vos idées sont toutes très bien accueillies ; vous avez déjà des contacts avec des constructeurs ?

Pour l'instant je n'ai pas encore trouvé d'éditeur pour l'imprimante. Mais je suis encore en train de chercher et suis optimiste vu que l'idée a eu beaucoup de succès sur internet.

Merci pour vos réponses, Mugi ! Un créateur à suivre !