Non, le camion d'outillage n'est pas mort !

A l'heure où la digitalisation sature nos écrans, il y a encore des enseignes du paysage hexagonal qui ont su opérer la transition digitale en douceur ... zoom sur un acteur du bricolage venu des années 80 !

Pour les plus trentenaires de mes amis lecteurs, le bon vieux camion d'outillage doit rappeler pas mal de souvenirs. Pour moi, il est synonyme de riantes placettes du village le samedi matin, aux heures du marché, toutes cigales dehors.

Créée en 1980, l'entreprise Outillage de Saint-Etienne continue son développement avec une approche multicanal de la vente.

Du digital, et du terrain encore et toujours.

Le traditionnel camion d'outillage devenu le camion Shopix et son catalogue papier de vente par correspondance en papier existent toujours.

De nombreux acteurs de ce secteur assez spécial ont disparus depuis la fin des années 90, comme Catavana, Cata, Eurovanadium, Delta, l'Outilleur Auvergnat, et plus récemment Outiror. Désormais, deux enseignes se partagent le territoire français : Provence Outillage et Shopix.

Avec la mise en place du site web dès l'an 2000, l'enseigne Shopix s'est installé dans le numérique pour proposer des gammes de produits très variées, de la serre de jardin, au tuteur à tomates. Tous ces outils de jardinage ou de bricolage peuvent aussi êtres commandés en envoyant une commande par courrier au siège de l'entreprise à Andrézieux-Bouthéon dans la Loire.

Oui : une bonne vieille lettre, par courrier postal. Les parcours clients sont diversifiés, et la présence digitale (sur les réseaux sociaux aussi) n'a pas du tout effacé les vecteurs de communication plus classiques.

Cette stratégie a été élaborée en famille par François, Régis et Marie Faure au cours des balbutiements du web francophone. L'idée étant d'installer un site marchand de manière progressive, sans bousculer les habitudes du consommateur. Bien au contraire !

Tout l'outillage Shopix est aussi disponible dans 20 magasins de bricolage répartis dans toute la France à Valenciennes, Le Havre, Caen, Rennes, Nantes, Le Mans, Angers, Orléans, Poitiers, Challans, Les Gonds, Clermont-Ferrand, Le Puy-en-Velay, Le Creusot, Mâcon, Auxerre, Roanne, Andrézieux, Annonay et Hyères dans le Var où leurs vaillantes équipes peuvent vous conseiller toute l'année.

Depuis 2007 Shopix s'est aussi lancé sur les autoroutes de l'information avec un site Internet doté d'un espace destockage accessible 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

Bien entendu, l'intérêt du camion Shopix, c'est d'être accessible dans les coins les plus éloignés de l'urbanisation hurlante. Dans mon coin de la french riviera, le camion sillonne les communes de Saint Jeannet, Peymeinade, l'Escarène, Peillon, Caille ...

Ces zones de chalandises sont souvent précisément celles qui sont peu exploitées par la grande distribution traditionnelle.

Le système des camions permet d'offrir un ravitaillement aux populations locales tout en évitant la création de zones commerciales super moches comme on en voit partout autour des petites villes.

Cette petite entreprise de la Loire est devenue en quelques années un petit champion de la vente multicanal de produits pour la maison et le jardin.

Camion de vente ambulant, catalogue papier, courrier, commande par téléphone, consultation des produits et achat sur internet, livraison à domicile, en point relais, dans un camion ou dans un des 20 magasins de l'enseigne ... tous les horizons !

Et dans les prochaines années, ce sera quoi la suite ? Des drones bricoleurs ? Une application ?

Une belle aventure entrepreneuriale de l'écrou à l'écran !

Et vous, avez-vous déjà été à la rencontre de ces étonnants camions bricoleurs ?