Tragédies sur Twitter

social tragédie

Parfois, la dureté de l'existence s'exprime sur les réseaux sociaux ...

Matin blêmes, râteaux à la pelle, guerres dans le monde, banksters en embuscade, liens en nofollow : il y a des tas de trucs qui pourrissent la joie de vivre sous le soleil ! Sur Twitter, il y a toujours des gens ici et là, prêts à raconter tous leurs déboires à longueur de timeline. Quelque fois c'est tout bête, la simple envie de partager des instants un peu pénibles. Et souvent, ça peut prendre une allure tragique, malgré la banalité des situations. Le format court en mode microblogging avec 140 caractères autorisés seulement a bien entendu tendance à forcer le trait. Et puis il y aussi une part de tout à l'égo qui joue aussi sa part.

Le camarade twitto britannique Benjamin Lee a bien repéré le manège des plaintifs de tous poils, toujours prompts à balancer des tweets assassins sur des épopées dérisoires. Il a ouvert un compte baptisé Middle Class Problem où il partage avec malice les status les plus édifiants. Florilège issu de sa sélection ...

Mon cheval déteste totalement a mangé mes bottes préférées. Pour bien comprendre le concept, il faut bien s'imaginer que la classe moyenne dont on parle ici c'est plutôt ce qu'on pourrait appeler la bourgeoisie en France, voire même un cran au dessus. Du coup, les messages tragiques des gentils utilisateurs que voilà sont teintés d'une ironie qui défrise les mèches les mieux peignées. Une veille pointilleuse est mise en place à l'instar du Personal Branling des frenchies, mais en plus baroque. Dans le même style, on pourra savourer également ces glorieuses saillies :

Deux choses irritantes ce matin : le pain est moisi et il n'y a que du café décaféiné.
mon corps a littéralement tremblé vu la quantité de caféine que j'ai ingéré ce matin, je vais MOURIR
Mon corps me fait mal. Je suis malade. Fatigué. Éraflures partout sur mon visage. Merci l'équitation.

Bon, vous avez saisi l'ampleur des poignantes catastrophes humaines relatés par là bas. De quoi donner des frissons au reste de l'humanité en péril : question de valeurs, sans doutes. A suivre d'un oeil distrait via @middleclassprob pour s'amuser du monde qui tourne rondement ses angoisses en spectacle numérique hilarant. entre pathétique et sympathique, un divertissement so chic !

Faites plaisir à vos amis : partagez !
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Il y a quelqu'un ?

Blogs : un assourdissant silence
La blogo face à Facebook ... #suite C'est une question toute bête qui vient un peu se greffer en contrepoint du bruit continuel généré par...

ESOP nouvelle version !
Etsionparlait.com vient de lancer sa nouvelle version ! Plus simple, plus net, plus design, plus clair ... encore plus de bonnes raisons de se causer partout, tout...

Ajoutez votre avis !

12 avis forts intéressants

Simon 

D'ailleurs si parmi mes gentils lecteurs il y en a qui connaissent des équivalents en français : racontez-nous ça par ici dans les commentaires, merci ! :)

Samuel 

My horse ATE my favorite boots = mon cheval a MANGE mes bottes préférées. Du verbe to eat=manger, pas to hate=haïr
Bon dimanche ^_^

Simon 

Pas mal du tout en effet ! En tweetos francais fun il y a @framboisier24 des musclés qui est assez fun parfois :) ! Bien vu pour la correction de la traduction ;)

Comparatif b 

Les réseaux sociaux sont conçus pour le but du partage. Et, c'est ce qu'on trouve la majorité des personnes ont tendance de faire. Ils partagent les histoires vécues avec les moments heureux ainsi que les moments tristes.

Emma 

C'est trop superflu, snobe à la fin mais c'est la vie malheur par ci bonheur par là banalité par la ba et le manque de l'humanitaire et de communication directe de vie a fait monté ce flux de réseaux sociaux

Anis 

Il faudrait surtout pas tomber dans le piège de jugement et de la décortication des commentaires ou réactions et arriver même à en faire un bêtisier, je trouve ça méchant et méprisant voilà

Emma 

@ J'ai acheté des préservatifs à la pharmacie, on m'a demandé si je voulais un sac. j'ai répondu -"non ça ira elle n'est pas moche à ce point"

Julien @ avi 

Ce genre de plaintes est classique sur les réseaux sociaux. ce qui est amusant c'est que ceux qui devraient vraiment se plaindre (les gens malades) ne le font pas eux.

Emma 

@julien
pourtant il devrait , ça leur fera une thérapie sans avoir à dépenser le moindre sous et avoir une multitude de séances ;) le meilleur moyen de guérir est d'en parler
n'est ce pas?

Agence web W 

C'est vrai qu'avec les réseaux sociaux il y a qui partage tout ce qui se passe dans leur vie et il y a des choses qui vous choquent sûrement et vous brise le cœur.

Vente direct 

Apparemment on peut toujours tomber sur la vie d'autres personnes sur les réseaux sociaux et il y en a qui ont une vie à plaindre des fois.

Toile de sto 

Le partage est connu sur les réseaux sociaux et on peut trouver des partages qui pourront vous donner les larmes aux yeux et tant d'autres aussi.

Autres trucs à lire :

– #Vintage #Vroom CandyLab Toys
– Bonbonvore corner Les Bonbecs
– Photos / images / illustrations Plan photo : Depositphotos
– Le blog De ci, de là - journal, by gillesdenizot par Gilles Denizot

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2018 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53