Pièges à clics : quand soudain ...

Photo : Pièges à clics : quand soudain ...

Un phénomène qui épuise l'émotionnel sur la toile ... Quand la titraille s'encanaille !

Une petite bafouille sans prétention pour évoquer avec vous une tendance lourde ces dernier mois, celle des titres plein de mystère. À contrepied de ce que les stratégies de contenus narraient jusqu'alors. On ne va plus à l'essentiel pour intéresser le chaland. Je vous donne un exemple sans plus attendre histoire qu'on comprenne bien de quoi on parle. Allez hop, le cliché de ce nouveau genre éditorial :

Cet homme mangeais une biscotte dans son lit. Ce qui lui arrive ensuite est juste incroyable !

Le tout illustré d'une photographie qui sème gentiment la confusion entre n'importe quoi et pas grand chose. Réflexe humain de base : on se demande tous ce qui va arriver à ce brave amateur de céréales composites. Pour le savoir, une seule solution : cliquer.

Voilà, le piège a fonctionné. À merveille, même. Se torturer la tête à pondre du contenu de qualité, ce serait ignorer la puissance des médiums propre aux Internets. L'émetteur du message, par exemple, compte grandement sur la capacité d'atteindre la viralité. Et ce, même si mon iPad me suggère plutôt d'écrire virilité car il est, lui aussi, facétieux. Pas mal de gens lambda peuvent en faire l'expérience tous les jours sur Facebook : poster une info super croustillante et voir le flop pointer à l'horizon quand, deux heures plus tard, l'influent numérique du coin rameute les foules en liesse avec la même idée. Pour lui, les likes et les commentaires pleuvent. Il est plus important que le message, ce que les agences digitales nomment glorieusement comme le rôle de l'ambassadeur. Mais je m'égare à des hectopixels de ce que je voulais dire ici. Revenons-en à nos brebis galantes.

Les titres qui claquent dans le vent glacé resteront donc l'apanage des médias historiques. Pas de contrainte SEO dans un bon vieux canard, pas de reach à sublimer, point d'engagement social à grignoter. Avec l'infobesité, on a plus vraiment l'occasion de stagner dans le banal sans se faire ignorer par les audiences avides d'émotions fortes.

Bon, vous l'aurez compris : ce procédé ô combien malicieux a quelque peu tendance à m'agacer. Et vous, amis lecteurs, vous en pensez quoi ?

Partagez partout : clic ! clic !
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Facebook achète Friendfeed
Voilà ! Facebook rachète Friendfeed ! Revue de liens sur cet évènement 2.0 ! Sélection des premiers articles qui parlent de ce rachat ... Facebook rachète FriendFeed Et merde...

Outil RSS

Feed Notifier
Suivez les blogs que vous aimez ... de très près ! Une fois n'est pas coutume, une petite revue geek pour un bon logiciel que je viens d'installer sur ma...

SOS Facebook !

Facebook Login
Vous cherchez la page Facebook Login ? On va vous aider ici ! C'est une des recherches dans le top de celles que font le plus souvent les internautes. Alors d'un point...

A l'impossible, nul n'est contenu !
Plus Internet grandit, plus le bruit de fond d'une certaine manière de recopier sans fin les articles des uns et surtout des autres se perpétue. Une tendance décomplexée poussée par d'apprentis SEO qui passe son temps à hurler que le contenu est roi, sans apporter le moindre iota de contenus. Pourquoi ? Car le copier/coller est un automatisme simple et donc voué à l'usage intensif. Et que l'ère numérique...

Ajoutez votre avis !

7 avis éclairés

Laurance 

C'est ce qu'on appelle du buzz, les titres accrocheurs sont un bon moyen pour attirer du trafic et même les sites les plus réputés pratique ce genre d'astuce

CréationOueb 

On retrouve de plus en plus d'articles "pièges" comme cela ! Ils se retrouvent souvent en dessous d'un article et on a l'impression que ce sont d'autres articles du même site alors qu'ils nous redirigent vers des sites externes ! Bravo à eux, ils arrivent à gagner du trafic en suscitant la curiosité des lecteurs !

Envol 13 

Quelle horreur ces titres!! Et encore votre exemple fais partie des plus flagrants. Quelque fois c'est plus diffus voire insidieux. Je me rappelle il y a quelques temps un article sur le site Jeu Vidéo "Gameblog" dont le titre était : "Bannis de Twitch parce qu'elle est transsexuelle" alors qu'en fait son compte avait temporaire bloqué parce que les gens venaient l'insulter. Un beau titre racoleur.

Par contre, ce genre de pratique existe aussi dans la presse papier, la mauvaise certes, mais quand même...

Laurance 

Quand j'y pense ton titre aussi est accrocheur et pas que celui là et par des moment ça marche
Et ça sert à gagner du trafic sans beaucoup de contenue

All in Led 

Je suis bien du même avis, c'est titres sont insupportables. Au départ je trouver l'idée bonne quand le sujet étais intéressant. Mais maintenant, il y en a partout et sur tous les thèmes. Au final le contenus réponse du titre est généralement décevant. Le pire c'est lorsque l'on est sur smartphone des pubs pour jeux appli apparaissent pour cacher la réponse, et l'on doit s'acharner sur la crois pour la faire partir. A présent j'évite absolument de les lires pour ne pas éveiller ma curiosité

Informatique 

je suis entièrement et totalement d’accord avec toi mais les véritables "coupables" sont Google leur modification régulière de leur algorithme complique le Seo ...

Suzan 

Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

voyance gratuite par mail - www.voyanc...

Autres trucs à lire :

– Cortex explosion Brainade
– #AMP + #PHP = #SEO Accelerated Mobile Pages sur le blog
– #TweetMeIamFamous Twitter : on va où ?
– Le blog MamanMi par Emilie Mi

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2018 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53