Salauds de pauvres

Photo : Salauds de pauvres

Désormais, c'est chose faite, je connais un pauvre ...

Je l'ai croisé souvent, sans me douter. Personne ne le montrait du doigt. Il ressemblait à tout le monde. C'était le premier venu. Autant dire n'importe qui. Je croyais qu'il était comme moi, au début. Qu'il croyait dur comme fer aux vraies valeurs. L'avenir à ceux qui se lèvent tôt. La chance aux audacieux. Le Bon Dieu qui saura reconnaître les siens. Il était - me semble t-il - très respectueux des lois. Des règles. Des normes.On ne l'entendait pas. Jamais un mot plus haut que l'autre. Jamais. Je ne sais pas comment c'est arrivé. Comment son directeur des ressources humaines a pu lui annoncer que, malgré l'extraordinaire bilan de cette année fabuleuse, il n'était désormais plus lié à la poursuite de cette belle aventure. Plus du tout indispensable. Plus du tout.

Je ne sais pas comment on explique cela aux gens. A lui. Aux autres. Je ne sais rien du ton qu'il faut prendre. Rien de la façon dont on doit se tenir face à un type dont on sacrifie la vie, les rêves, les espoirs, comme ça, juste pour améliorer le quotidien d'une flopée d'actionnaires richissimes, vautrés sous un soleil du bout du monde. Je ne sais pas ce qu'on dit dans ces cas là. Pareils qu'aux enterrements, sans doute. Qu'on est peu de choses, tout de même. Que ce n'est rien de le dire. Que les plus malheureux sont ceux qui restent. Des conneries dans ce goût là.

Peut-être même qu'on prend une tête de circonstance. Juste pour la forme. Peut-être qu'on baisse les yeux, qu'on regarde ses chaussures. Peut-être qu'on croise les doigts en espérant que la foudre vous épargne, qu'elle en sacrifie d'autres, à la pelle, mais qu'elle vous épargne, vous et votre belle échine courbée.

Ce pauvre, que je connais maintenant, que je n'ignore plus, avance une théorie intéressante. Il prétend que d'un tel marasme finira par naître le chaos et que les mouvements de révolte ne tarderont plus à céder la place aux gestes de désespoir. Ce qu'il dit est très grave.

Peut-être qu'on devrait les faire taire, les pauvres ...

Salauds de pauvres est un texte de Alain Emery qu'il nous a transmis pour une première diffusion en avril 2007

Vos amis le méritent : partagez cette page !
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

La Rencontre 1/3
Je me suis fait à cette idée il y a quelques mois. Je suis un obsédé sensuel. Et les paramètres de mon obsession sont pour le moins bizarres. J'aime les épaules des femmes. Plus que leurs seins ou leurs jambes, non, les épaules, toutes les épaules. Je ne sais pas très bien si je suis le seul à éprouver ça, et je me garderai bien d'essayer de le savoir. Autre point non négligeable pour parachever le tableau, j'aime les chignons. Les beaux chignons trônant...

l'humain d'abord !

SFTS Portraits
Sous le froid manteau de l'indifférence, nos regards ne les voient plus ... lumière ! Une série photo pour sublimer des êtres humains, ceux laissés pour compte par les passants pressés du...

Rire de la crise : crise de rire ?
Le buzz du jour est (pour une fois) un texte sympa sur le thème de la crise ... une crise qui touche tout le monde ... De jolies boutades toutes simples ... pour tout plein de métiers ! Les boulangers ont des problèmes...

home geek home

Juste-une-Maison.com
Une maison c'est bien sympa ... se la financer via le web, un défi fou ? Voilà le plan édifiant du moment, déniché je ne sais plus comment lors d'une chasse aux backlinks...

Ajoutez votre avis !

4 avis à lire

L'ource 

superbe!!!! j'ai adoré

Sonic acroba 

pour quelle raison le blog
webu2zootv a été insulté, diffamé?

A bientôt!
sonic acrobat.

Simon 

Merci de nous donner l'adresse URL unique où se trouve l'objet de votre plainte pour que nous puissions retirer les éléments en faute. Nous rappellons à nos aimables visiteurs que les descriptions fournies par Google sont des extraits non représentatifs du contenu des pages web réelles.

Il n'y a que 2 commentaires contenant le nom de votre blog :

SELECT * FROM `commentaires` WHERE comment LIKE '%webu2zootv%'

Si un mot apparait dans une page où votre nom apparait aussi, il n'y a pas de lien nécessaire entre les deux. Pour rappel, les derniers commentaires et les pseudos des visiteurs sont affichés dans la colonne en haut à droite.

Julien @ act 

C'est coluche qui disait ça non ? Misère misère...

Autres trucs à lire :

– Typo ergo sum HandmadeFont
– Sondage express A votre avis ...
– #PianoPushPlay Piano. Push. Play.
– Le blog La malle de Juliette par Juliette

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2018 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53