Référencer n'est pas tartiner

linko ergo sum

Quand le contenu roi frise le despotisme lexical ... petit billet d'humeur confus sur l'air du temps qui passe ...

Cela fait quelques semaines que j'observe un glissement s'opérer doucement à travers la blogosphère geek, particulièrement dans celle des bons samaritains du web qui donnent des conseils de pro sans jamais n'avoir rien réalisé. La tendance lourde qui ressort et bourdonne aux oreilles de l'internaute lambda consiste à dire, grosso modo, que le référencement consisterait essentiellement à écrire des kilomètres de texte, sans se soucier de rien d'autre. Le vieil adage qui dit que le contenu est roi a la peau épaisse comme le cuir d'un pangolin. On frise ici la caricature tant les autres leviers ne sont jamais évoqués, comme si le web n'attendait que la poésie pour faire des liens à fond les ballons pour tout contenu un tant soi peu structuré. Allez chercher des liens ? Pensez-vous ! Ça viendra tout seul !

Depuis les mises à jour à la sauce panda, l'internaute moyen a enfin réussi à identifier un aspect du référencement qu'il jugeait jusqu'alors trop obscur à ses yeux. Dès lors, tout est devenu simple : il suffit d'écrire long !

Et les liens ?

La grande majorité des apprentis référenceurs proclamés s'est très vite affranchie de l'étape netlinking dès les frémissements de l'apport social media en matière de positionnement. Même si les indices en faveur de Google+ et l'importance des tweets ou likes se confirme ici et là, il y a toujours des techniques plus évoluées qu'il faut mettre en place pour parfaire son paysage de liens, sur tous les fronts. Pourtant ferveur défenseur de l'aspect littéraire du référencement, je ne souhaite pas que l'aveuglement en ce sens brouille la vue d'ensemble nécessaire pour bien penser une politique SEO digne de ce nom.

En ce moment, on dirait que certains veulent faire passer le référencement pour le rôle du community manager, où il serait simplement question d'écrire à toutes les sauces sur le même sujet et passer son temps à animer le truc sur les réseaux sociaux. La plupart du temps, nos amis les animateurs de communauté ne savent pas vraiment comment former un lien hypertexte tant ils sont habitués à leur gentil Wordpress. La majorité ne savent pas tirer profit d'un service de ping, ne comprennent pas l'intérêt des flux RSS, et tirent même des conclusions hasardeuses à chaque modification d'algorithme de Google. Et encore : ce que j'évoque là n'a rien de vraiment complexe par rapport aux folles idées qu'ont peut croiser dans un monde SEO de plus en plus aguerri et pointu.

Vouloir simplifier est louable : faire croire aux gens qui débutent que ces simplifications sont l'essence de la discipline SEO est vraiment douteux. Ambiance grégaire dans ce domaine puisque pas mal de gens aiment à commenter le référencement, ce truc un peu bling-bling que chacun fait mine de maîtriser, parce que ça fait bien dans les soirées ? Après cela, les véritables entrepreneurs viennent pleurer toute leur amertume sur les forums. Ils ont pourtant fait tout ce que les blogoréférenceurs à la noix de cajou leur ont promis : un sempiternel Wordpress installé, écrire comme un dératé jour et nuit en répétant inlassablement les mêmes mots, et voilà : fortune est faite avec une poignée de visiteurs ! Bien entendu, le succès est visible à travers les commentaires puisque la majorité des camarades entrepreneurs viennent s'épancher mutuellement chez les uns et les autres, comme pour se rassurer.

Bloguer pour gagner ?

A cette mode qui s'intensifie, il y a une idée toute faite qui transpire de tout cela : il faut tenir un blog, c'est la voie de la réussite. Entendons-nous bien : c'est clairement la suggestion que je préconise avec les plus grosses pincettes à mes clients. C'est en quelque sorte le luxe une fois que l'essentiel a été fait ! Tenir un blog pour récolter des commentaires ou des likes de gens qui n'adhèrerons jamais vraiment à votre offre payante, à quoi bon ? Une stratégie doit prendre en compte le retour sur investissement de chaque action, et celle de bloguer est particulièrement chronophage : inspiration, rédaction, promotion. Tout cela pour une approche particulièrement indirecte de votre objectif. Le plus hilarant dans cette sombre comédie, c'est que même les argumentaires des pros du blogging sont édifiants : ils promettent des centaines de visiteurs ou de passer de 0 à 100 euros de revenus en un mois. Quelle société sérieuse peut être satisfaite d'obtenir un bonus de 100 euros mensuel au prix d'efforts complétement hasardeux et au prix d'une valeur ajoutée finale quasi nulle ? Que dire de 100 visiteurs supplémentaires quand on a un taux de transformation très bas à force de soliloquer à longueur d'écrans au nez du client ?

A ce propos, je vous invite à lire mes conseils distillés chez le Capitaine pour tenir un blog d'entreprise : la démarche en elle-même remet en question le fonctionnement d'une structure, pose des problématiques de contenus, amène à s'interroger sur les bienfaits de votre offre.

Il est également primordial de ne pas perdre de vue l'objectif initial : des brassées de blogs greffés à des sites marchands sont complétement déconnectés de ceux-ci. Pas le moindre accès aux produits, il faut chercher un petit lien minuscule pour retourner sur la boutique en ligne, comme si le blog était là pour la seule beauté de l'art de bloguer. A lire certains contenus, il est vraiment permis d'en douter !

Voilà, un petit coup de gueule un peu confus pour replacer une fois de plus les choses dans leur contexte. Si vous êtes propriétaire d'un site marchand et que votre produit n'est pas révolutionnaire, vous ne pourrez pas sortir votre épingle du jeu uniquement en bafouillant des milliers de caractères sur vos fiches produits ou dans vos billets de blogs rutilants d'optimisation. Il faudra passer par l'étape d'étudier au plus près la concurrence, le maillage interne, la manière dont le code HTML est généré, le paysage de vos liens externes, les données métas exploitables, et toutes ces sortes de choses où il faut mettre les mains dans le moteur !

Pssst : soyez social :
Pinterest

Et aussi ...

Comment tu blogues ? #3
Hop, nouvelle fournée de notre websérie à la découverte de l'intimité de vos blogueurs préférés :)

Blogueurs on The Beach
Vous êtes blogueur et complètement à l'Ouest ? Ceci peut vous intéresser !

La guerre des blogueurs
En ce moment et depuis pas mal de temps, une guerre larvée fait rage ...

Ajoutez votre avis !

41 avis

Erwan Tanguy 

Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec vous.
Simplement une remarque : le lien vers votre article sur Tenir un blog d'entreprise ne fonctionne pas (www.tribords.com/www.capitaine-commerce.com/2013/08/28/35470-blog-et-e-commerce-mode-demploi/ au lieu de www.capitaine-commerce.com/2013/08/28/35470-blog-et-e-commerce-mode-demploi/)...

Merci pour votre réflexion.

Simon Tripna 

Merci Erwan ! Le lien est corrigé pour l'article sur Capitaine Commerce ! N'hésitez pas à partager ce billet sur vos réseaux sociaux favoris ! ;) /mode CM

Eric @ refer 

Je suis entièrement d'accord avec toi !! Écrire pour le web ne veut pas dire balancer la sauce et au final avoir un texte qui n'apporte rien, un article de qualité est avant tout qui apporte de la valeur ajoutée, qui se démarque du reste et fait avancer le "smilblik" ^^

Fred SEO 

Communiquer à travers un blog quant on est e-commerçant est toujours un plus en référencement, mais il ne faut pas le faire au détriment du reste, bien au contraire.
Je suis entièrement d'accord avec toi, il faut commencer par améliorer tous les contenus ET le profil de liens du site, avant de s'éparpiller et d'en écrire des tonnes sur un blog..

Nicolas 

Beau coup de gueule !

C'est néanmoins un point de l'introduction qui me fait réagir. "celle des bons samaritains du web qui donnent des conseils de pro sans jamais n'avoir rien réalisé".

C'est un truc qui me fait bondir, effectivement, trouver des erreurs dans les blogs de confrères parce qu'ils ne connaissent pas ce qu'ils présentent.

Et effectivement, ils donnent l'impression de "tirer la ligne".

Télécharger  

Merci Simon pour cet article c'est très intéressant. J'ai aimé la dernière partie, il faux se concentrer sur ces point pour améliorer la visibilité d'un tel site.
Bonne continuation

Sébastien Bi 

+1000 avec ton billet, tout spécialement la 1ère partie. La sphère SEO aussi à ces "digital naives" hélas. Ca commente sur l'écume de la vague sans jamais plonger au fond.

Belkawired 

oh mon dieu Simon j'ai pu remarqué par mail ou sur G+ que ceux ou celles qui donnent leur ebook gratuit, donne la plupart du temps des conseils en matière de webmarketing...encore faut-il qu'il ait appliqué toutes leurs stratégies web à leur blog pour gagner des visites et leurs conversions finales.
Bien sur le contenu et les liens sont important sans compter un maillage interne optimal mais il faudra prendre en compte la dimension des réseaux sociaux.

Vapote 

J'hésite à tenir un blog pour mon site afin d'augmenter sa visibilité sur google, mais écrire justement des "kilomètres" de texte ça ne me disait rien du tout, écrire pour écrire ça ne vaut pas le coup et ça prend beaucoup de temps pour pas grand chose au final. Un texte de qualité sera toujours plus apprécié par google et par les internautes.

Poêle à bois 

Oui tenir un blog est peut etre la cerise surle gateau il n'empeche que cela peut etre très utile quand il est bien tenu pour avoir un contact privilégie avec ses visiteurs potentiels clients.

Solution sto 

Savoir écrire est un art et je suis bien d'accord avec vous, il ne suffit pas d'écrire des lignes et des lignes pour bien référencer, mais il faut tout d'abord savoir utiliser les différentes outils et offrir des textes de qualités.

Anne 

En voilà un d'article de qualité et long ;-) vous dite vrais les nouveau venue référenceurs et même les vieux jeux (je généralise pas ) n'on rien compris aux nouvelle mise à jour du géant Google et comme tu l'a remarqué c'est par hasard qu'ils fonctionnent :)
Et aussi je suis entièrement d'accord sue le faite qu'ils "viennent s'épancher mutuellement chez les uns et les autres, comme pour se rassurer".

Changer de b 

Donc, il faut filtrer l'information consultée au niveau de la toile puisque toutes les sources ne sont pas fiables.
J'adore vraiment votre style de présentation des choses.

Agence commu 

Les gens sont à mon avis libres de prendre en compte les informations qu'ils veulent. Certains vont s'arrêter au premier article qu'ils lisent sur le référencement et s'y tenir alors que d'autres vont essayer d'analyser les choses et de sortir le vrai du faux. Je suis pas sûr qu'il faille blâmer les bloggers qui donnent des conseils plus ou moins bons mais plutôt les visiteurs qui prennent en considération uniquement ce qui les arrangent. Ce qui est bien avec internet c'est qu'en cherchant un peu on peut toujours trouver l'information recherchée.

Distribution 

Merci pour ces bons moments sur votre blog. Je suis souvent au poste pour regarder (encore et toujours) ces merveilleux articles que vous partagé. Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous !

Perruque hom 

L'essentiel pour un e-commerçant est le rapport qualité/prix de ses produits. S'il est bien placé par rapport à la concurrence au niveau qualité/prix alors sa communication à travers un blog sera un plus pour son référencement.

Anis 

Ce que vous dite est tellement vrais on trouve des fois des articles long gavé de faute d’orthographe, de mot clés pour au faite ne rien dire et ils tombe souvent dans le duplicate dans ces cas là
Il faut suivre un stratégie bien précise et ciblé pour ne pas tomber dans le ridicule ;)

TheBrandBlog 

Un "coup de gueule" tout ce qu'il y a de plus structuré et de pertinent au contraire Simon ! J'adhère au constat et aux conseils formulés. A suivre, donc.

Kaes 

Et bim ! Voila qui est bien dit.

Ton article y va un peu dur avec Wordpress, après tout, le CMS n'a rien fait de mal ;) En revanche, il est vrai qu'ils sont nombreux à utiliser des plug-in SEO divers et variés (rien ne vaut une bonne intervention directement dans le code !), à ne pas s'occuper du code généré par WP quand ils écrivent, et à écrire 5 articles par jour, pensant que ça fera tout.

Beaucoup de visiteurs, souvent beaucoup de personnes en rapport avec le dit blog, au final beaucoup de branlette et peut de vente. D'où l'intérêt de faire déjà un blog destiné à nos clients avant qu'il soit destiné à ses confrères.

On est bien d'accord, le blog est surtout un outil parmi tant d'autre, outil particulièrement chronophage qui plus est.

Sous locatio 

Bonjour,
Tout à fait d'accord, le référencement ne se résume pas à du contenu! Il y a tellement de paramètres à prendre en compte dont le maillage interne et les liens externes. Il faut réfléchir à atteindre la BONNE cible et obtenir un maximum de conversions, etc... C'est un très gros travail!
Merci d'avoir partagé cette réflexion avec nous!

Voyage inde  

Bonjour,

Très bon article, belle plume. Merci.
Ne cédons pas au dictat du contenu qui ne veut plus dire grand chose sans un bon netlinking.
Coup de gueule justifié.

Didier 

"des bons samaritains du web qui donnent des conseils de pro sans jamais n'avoir rien réalisé"

Déjà ça commence fort ! Tellement réaliste, je me suis senti obligé de laisser un commentaire.

Heureusement que l'on ne cite personne il y en aurait trop à citer...

Geekisme 

Un article bien vu et à contre-courant de la prose habituelle, ça fait plaisir !
D'autant plus que le diktat du contenu ajouté à grandes brouettées, même s'il est (serait ?) efficace pour bien ressortir chez Google, peut être carrément contre-productif pour le lecteur : sur certains blogs d'e-commerçants, il suffit de survoler les articles pour se rendre compte qu'il s'agit de vent, optimisé pour les moteurs (les mots en bold) et le social media (le sujet inintéressant et la question rituelle "et vous ? Vous faîtes comment ?". Généralement, cette absence de vie et de vrai contact humain donne plus envie de fuir que d'acheter !

Sebastien 

Entièrement de ton avis, le coté littéraire est très important.
Tu résumes bien tout.
Le fait de tenir un blog est très conseillé et très utile.

Referencemen 

"bons samaritains du web qui donnent des conseils de pro sans jamais n'avoir rien réalisé" : c'est carrément vrai, j'aime beaucoup ceux qui font partie de cette partie un peu "médiatisée" qui au final ne teste que très peu de nouvelles techniques.
On en voit même qui conseillent encore de nos jours la sur-optimisation des mots-clefs.

Je le répète toujours, mais moi, les plus grands référenceurs avec qui je suis en contact restent carrément dans l'ombre, ils gardent toutes leurs trouvailles pour eux et pour des référenceurs très proches pour que ça ne s'ébruite pas trop.

Et je ne trouve ça pas plus mal, avec la paranoïa que cherche à provoquer Google chez les référenceurs, je me dis que moins on en dit sur nos découvertes, plus ils auront de mal à faire des mises à jour pénalisantes ;)

Jean-Marc 

Bonjour,
On ne peut qu'être, en tous cas sans les grandes lignes, d'accord avec votre constat. Mais les pros du référencement ne portent-ils pas une part de responsabilité dans cette affaire ? Beaucoup d'entreprises se sont fait abuser par des référenceurs au langage "jargonesque" et aux résultats "fantasques". Elles ont d'autant plus de facilité à répondre aux sirènes qui promettent une autre voie.
Peut-être existe-t-il un moyen de concilier le meilleur des deux mondes ? Ou pas...

Conseils réf 

En effet créer un blog est pertinent mais il faut non seulement créer un contenu unique mais surtout rédiger un article qui apporte quelque chose à l'internaute, ainsi un contenu de qualité fera la différence et aidera efficacement au référencement.

Simon Tripna 

@ Jean-Marc : il faut en effet concilier les deux, et même les trois axes : les liens en netlinking + le partage en social + le contenu en qualité ! :)

Agence web 

en se baladant à travers les blogs en se rend compte que la moitié relais la même choses, c'est triste que les articles de qualité se font rare, à part quelques exceptions...

Graphic 

Merci pour cet article qui se démarque du contexte ambiant et nous incite à réfléchir sur les démarches à entreprendre et à ne pas suivre la majorité pensante

Rédaction we 

J'aurai une petite remarque sur le fait que tenir un blog mène vers la réussite. Non, pas forcément, tout dépend de la façon dont son propriétaire le gère. Et d'ailleurs, il y a des blogs qui ne contiennent que des articles spams.

Location voi 

Merci beaucoup pour cet article c'est très intéressant. il faut se concentrer sur 3 points pour améliorer la visibilité
le netlinking + les resaux sociaux + la qualité de contenu
Bonne continuation

Coque iphone 

Le référencement est un travail de longue haleine,les résultats prennent souvent beaucoup de temps à apparaître,c'est le plus dur selon moi!

E-sublet 

Le problème avec le référencement c'est que tout est obscur. On ne sait pas à 100% comment ça fonctionne, on ne sait pas quand ça change et on ne sais pas non plus comment ...
Google est un peu un monstre qui attaque par surprise ;-)

Chris 

Oui bien sur moi aussi je suis d'accord avec vous . a vrai dire Le fait de tenir webmastring d'un blog est très conseillé et très utile.

Michelin 

Je suis super heureux d'avoir rencontré encore une fois ces articles qui m'avait permis de prendre des expériences, vous avez tellement raison. Merci pour ces articles nourrissant!

Hebergeur we 

Merci Simon pour l'article interessant
je suis d'accord avec toi
oui l'écriture est un art
et référencer n'est pas tartiner

Tadelakt 

Article très interessant, la partie la plus important est le contenue, il faut ecrire long et un contenue de qualité, ça demande du bon travail biensur :)

Proxy server 

Les backlinks sont très intéressants biensur, la meilleure façon c'est d'avoir des backlinks à toutes les pages du site avec un minimum de 500mots par page et 5% en densité pour le mot clé concerné

Tadelakt 

trop bon rédaction je suis tout à fait d'accord, un bon contenu et les liens liens liens c'est une richesse. "Il faudra passer par l'étape d'étudier au plus près la concurrence, le maillage interne, la manière dont le code HTML est généré, le paysage de vos liens externes, les données métas exploitables, et toutes ces sortes de choses où il faut mettre les mains dans le moteur !" oui il faut commencer par le contenu (SEO interne)

Plombier bag 

Merci pour toutes ces idées de référencement, c'est utile :)

NEWSLETTER ! RECEVEZ LES DERNIERES PERLES PAR EMAIL

©2008-2016 Tribords.com le weblog de Simon Tripnaux rédacteur web à Nice soutient #CotedAzurNow

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53