Like a Madonna

#pop #musique #culture

Nous sommes en 1983, les midinettes Punk rebelles sont dans la place. Cyndi Lauper, Kim Wilde, David Bowie et son Let's Dance, Bonnie Tyler et son eclipse, Pat Benatar et Sweet Dreams (Are Made of This) d'Eurythmics passent en boucle sur les ondes radiophoniques.

Le walk-man dans les oreilles, les enfants du rock s'éclatent les tympans en compagnie des Sex Pistols, des Clash et de Cure crucifix à la main. Kaja Goo Goo, Bob Marley, Toto, Billy Joel et Lionel Richie en contentent d'autres.

Bien sur, Mickael Jackson est une star, tout le monde s'essaye à danser comme lui le dimanche après-midi dans les disco-roller. Le nain-jaune à Paris est comble, Sophie Marceau, nous fait découvrir La Boum et les New-eve dégentés mais toujours un peu smart, chewing dans la bouche et maquillage vampirisant se déhanchent le buste en avant et le regard vers le sol sur les pistes des discothèques avec leur vénéré maître Depeche Mode. C'est gratuit pour les filles le vendredis soir et chaque samedi soir, une Miss fluo est élue, lumière UV aidante. Tout les jeunes ont des tournes-disques et achètent en masse des 45 tours.

Les années 70 ne sont pas loin, la femme se sent libérée et pourtant le carcan de la vie catholique est encore très présent. Les pères interdisent à leur fille de s'exhiber outrageusement comme le fond les nouvelles effigies de la mode. La majorité acquise à 18 ans à moins d'une décennie et les mères constatent avec douleur que leurs enfants grandissent trop vite. Tout le monde fume très jeune et les cafés affiche "complet" à l'heure de la sortie de l'école, c'est l'époque post Diabolo-Menthe, lait-fraise, Indien (Orangina-grenadine), Canada-dry ou Giny. Tous les jeunes jouent au baby-foot et au flipper et se retrouvent pour écouter leur musique préférée au Juck-Box.

C'est alors qu'une jeune pucelle américaine, ultra-sexy et croyante à la fois, ouvre la porte à toutes les jeunes filles encore un peu dans les jupes de leur maman et dans les cours de catéchismes, vers l'univers pop. Elle se veut belle, provocatrice, croyante, fière de sa virginité et de son corps qu'elle affiche sans crainte et sans pudeur.

Son show et son discours sont clairs, une femme peut être sexuelle tout en étant prude. Le paradoxe. Les jeunes garçons s'arrachent les couvertures sexuées de celle qui se fait appelée Madonna, la Madonne du sexe. L'objet-marketing est lancée, les jeunes filles n'ont cas bien se tenir, les garçons attendent que ça déménagent sur les pistes.

Mickael Jacson n'est plus le seul à danser comme un dieu, Madonna se met également en scène. Sur les écrans en soirée, la série B Fame incite les gamines à pratiquer de la danse. Le corps, le mouvement est ultra important, tout le monde bouge son body. Véronique et Davina entraînent les femmes aux foyers à s'entretenir sur leur fameux Toutoutyoutou et tout le monde s'y met en cadence. Au cinéma les fillettes s'identifient à l'héroïne de Flashdance et tout le monde chante et danse What A Feeling d'Irene Cara. Il est bon d'être svelte, sportif, aguichante, secrète et prude à la fois, c'est la mode.

Madonna s'impose alors comme une évidence, elle est tout cela à la fois, mais elle est plus encore. Elle est outrageante et outrageuse. Elle parvient à faire enrager les adultes, sous ses airs de petites jeunes filles elle fera changer toute une génération. Son slogan semble être : Qu'on en parle en bien ou qu'on en parle en mal, pourvu qu'on en parle.... Juste à la limite entre la provocation et le respect de soi, elle permet aux ados en pleine construction d'elles-mêmes de s’émanciper.

Elle use de tous ses charmes, chante, danse, compose, elle devient incontournable. Charly Oleg nous joue du Bontampi pour Tourner-manège aux heures des repas à la télévision et grands nombres d'enfants jouent de l'orgue comme instrument de musique, le son synthétique est dans le temps, cela ressemble à s'y méprendre à ce que l'on entend sur les ondes.

Le premier synthétiseur vient d'apparaître, il est LE piano pratique qui permet de se déplacer et qui autorise à jouer à la fois du pop grâce à sa sublime boîte à rythmes et du classique. On passe alors aisément de Mickael Jackson à Mozart en passant par La danse des canards.

La mobilité et la rapidité est dans l'air, on entend parler des premiers énormes téléphones portables, le minitel vient également de voir le jour, le TGV est à l'étude quant au synthé lui aussi est mobile et se déplace sans trop de difficulté. Il est donc le nouvel instrument par excellente et Madonna l'utilise.

Dans Like a Virgin la petite starlette posera sa voie sur quelques accords tout en se trémoussant et cela suffira à vendre 21 millions d'exemplaires. Elle est jeune, porte ses sous-vêtements par dessus ses leggings, ses shorts et autres pantalons, son petit body est trop court et son nombril arbore un ventre à peine caché où l'on devine la courbe de ses seins sous la dentelle.

La mode est lancée, l'été 1984 sera plus que chaud et les t.shirt plus que court, les body seront en dentelles transparentes. Quant aux colliers et autres bracelets, ils seront nombreux et tintinnabuleront à la marche nonchalante, mais toute fois élégante, des adolescentes qui se cherchent encore. Les cheveux seront frisés, ébouriffés et de gros nœuds en satin les ramèneront à leur petit côté sage.

Cela fait craquer les hommes et rassure les parents qui sont choqués par ces accoutrements. Les bracelets en caoutchouc se vendent par dix. Les wanabees (premières groupies de pop-star féminine) sont nées et c'est Madonna qui les a crée.

Rares sont les jeunes filles qui oseront le total look, mais dans les rues de France, d'Europe, d'Amérique, quelques Madonnes se sentent belles et provocantes en comparaison à tout ce que la star fait couler d'encre. Une étoile est née et elle le sait. Entre Marilyn Monroe et Nina Hagen, Madonna traduit sa vengeance, insouciante, elle chante !

Dans les discothèques, c'est bingo ! Toute le monde se lève pour danser car c'est à cela que l'on reconnait le tube de l'année. Les ados l’imitent avec aisance, la chorégraphie est simple, tout le monde est une Madonne.

Tous les ans, elles enchaînera les succès. Abordant des thèmes féministes, de politique et de droits des femmes sous des allures de prostituée, Madonna s’engagera tout au long de sa vie dans des combats humanistes, contre l'homosexualité, la xénophobie, pour la tolérance et le droit à l'avortement. Lors d'un concert parisien , elle s'autorisera par exemple un court métrage mettant en scène Marine le Pen une croix gammée sur le front.

A chaque concert, les ventes de disques repartent de plus belles. Superbes shows, les prestations de l'artiste sont impeccables, elle danse, chante, joue avec son public. Tous les arts y sont mêlés, le cinéma, la peinture, les costumes, tout est spectacle, les fans sont à chaque fois comblés. Comme Nina Hagen, elle profite de ses concerts et de ses chansons pour faire vivre ses convictions personnels et cela plaît. Le public se sent proche d'elle. Elle leur donne qui elle est et ils aiment ça.

Parfois consciente d'avoir été trop loin dans la provocation, Madonna a déjà simulé la masturbation sur scène, la business women est aussi consciente de son leader-ship, c'est la raison pour laquelle, à chaque colère du peuple, elle se rapproche de lui en proposant une tournée mondiale.

Les années ont passer sans que personne n'est jamais pu oublier Madonna. Elle fût tour à tour actrice de qualité ou de navets, tantôt réalisatrice, tantôt comédienne et toujours chanteuse et danseuse. S'entourant des plus grands, signant avec les meilleurs, elle parviendra à toujours se renouveler, s'adaptant aux nouvelles technologies musicales et de sons, et par voies de conséquences à son public en perpétuel mouvance.

Business-women avérée, elle gérera son image tout au long de sa carrière pour aboutir au final à figurer dans le Livre Guinness des records comme étant la chanteuse ayant vendu le plus de disques de tous les temps avec plus de 305,6 millions de disques vendus à la date d'octobre 2013. Célébrité la mieux payée en 2013, une des chanteuses les plus riches du monde avec une fortune estimée entre 500 millions 23,24 et 1 milliard de dollars. Madonna a vraiment réussi sa carrière.

Son come-back cette année est déjà plus que lancé. Cette fois-ci elle a choisi de jouer la carte de la fragilité. Danseuse d'exception, athlète à part entière, elle a consacré sa vie à son corps, mais les danseuses ralentissent vers 40 ans, or la madone à 56 printemps.

Tout d'abord, une chute, créant l'empathie générale, la star indique ainsi qu'elle est vulnérable, mais toujours là pour ses fans. Puis, fière d'être une femme assumée, elle raconte pour la première fois son cauchemar en tant qu'adolescente violée. Résultat, l'album qui vient de sortir en ce mois de mars s'en suit donc d'une tournée mondiale presque déjà comble. Son public vient de s'arracher les 18000 billets parisien en moins de cinq minutes.

Pour information elle a donc prolongé le plaisir en offrant un autre jour de concert à la France, prévu le lendemain. Ce sera donc le 10 décembre 2015, toujours à Bercy que vous pourrez découvrir Le Rebel Heart Tour.

Madonna n'a pas fini de parler d'elle et même si cet album est son 16ème, nos petits enfants connaîtront et apprécieront peut-être son tout dernier CD.

Expert du clic ? Prouvez-le :
Pinterest
Auteur : Christelle

Facebook 

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !

Picsario Photos On Demand

Picsario.com
Gagner de l'argent facilement avec un smartphone, c'est possible si vous avez un peu de talent en photo ! La solution Picsario met en relation des créateurs de contenus, des blogueurs et des agences de communication avec une communauté de photographes. Une expérience à suivre. [clic!]


Et aussi ...

T-shirt Trololo
Un tee que j'ai bien failli louper ! Mais c'est quoi Trololo ? Si vous ne connaissez pas le concept du Trololo rendez-vous par ici et découvrez avec un plaisir intense...

Le premier bikini
Cette année là, les plages se mettent à la page ... Et c'était il y a fort longtemps déjà : 1946 ! C'est la camarade Micheline Bernardini danseuse du Casino...

Marge Simpson pour Playboy
Le buzz visuel de ces derniers jours c'est la parution d'un numéro de Playboy spécial ... avec Marge Simpson nue ! Nous vous montrons ici une image avec donuts ... ... issue du fameux magazine ... Pour d'autres images de Marge Simpson nue dans Playboy, Google est...

Ultimatum climatique concert
Ultimatum climatique c'est le nom d'un concert évènement qui aura lieu en novembre au Zénith de Paris. Du son pour la planète ... Zazie, Yannick Noah, Tryo, et Bernard Lavilliers à l'affiche. C'est le concert qui fait suite à l'appel...

Ajoutez votre avis !

6 avis à lire

SERRURIER AR 

Madonna a toujours été une star à part entière elle ne changera jamais.
Elle n'a jamais fini de se faire parler d'elle. Je suis partis à un concert d'elle une fois, c'est vraiment explosif !!

Laurance 

Un très bel hommage à une Pop Star dont sa carrière dure maintenant depuis La Isla Bonita en 1986 jusqu'a nos jours la Maddone à aujourd'hui 56 ans et travail encore d'arrache pied et fait des concert de deux heures sur scène

Tattoo Rouen 

Une admirable star à l'incroyable talent. Cette artiste de tous les temps a su nous faire vibrer pendant des décennies et grâce à un travail intense continue de nous proposer des prestations de haut-vol.

SERRURIER 

D'accord avec mon collègue serrurier. Une star a part entière et ne changera jamais. Très bel hommage de votre part à cette immense star !! Big up à TRIBORDS !

SERRURIER L'ISLE ADAM 

Madonna est une star internationale et elle restera toujours dans les meilleures artistes de pop.

Les Artisans Plombiers 

Un talent incroyable, elle sait faire le show et nous épater à chaque prestations !!!!

Autres trucs à lire :

– #mode #cuir #fashion Portefeuille Uyu Design
– Fiat Super Lux ! La Belle Mèche
– Et la K7 ? La cassette est morte
– Le blog Beau Parleur par Alexandre Viale

NEWSLETTER FOR EVER !

©2008-2017 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux rédacteur web freelance soutien de #CotedAzurNow

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53