Laetitia Velma : les eaux profondes

Photo : Laetitia Velma : les eaux profondes

C'est après avoir chanté longtemps en anglais que Laetitia Velma ose enfin tout nous dire de sa vie en sa langue qui est la nôtre et cela lui va bien.

C'est sa maturité qu'elle nous expose aujourd'hui sur le divan de la vie et cela se sent. Sur des textes torturés, comme une libération, Lætitia nous fait entrer dans sa vie onirique, riche en couleurs, en modulations de fréquences, en rythmes et en images pour ne pas dire imago aux deux sens du termes. Elle nous livre son imaginaire afin que nous l'imaginions imaginale ...

Sur des sons à la fois doux, pop et rock, les genres s'entremêlent sans jamais s'entrechoquer, ça glisse comme un savon à la vanille entre les cuisses. C'est, les yeux mis clos, que l'on découvre la vie inconsciente de Laetitia Velma.

Dominique Ané n'est pas loin derrière, il est tapi dans l'ombre des influences, des symphoniques et des textes aussi. On pourrait à s'y méprendre reconnaître Françoise Breut, l'écorchée. Mais il ne s'agit pas d'elle. La voix douce et roque à la fois se réveille dès la quatrième piste et c'est alors que, dans un frisson, on devine à son tour, la présence de l'excellent Dominique Brusson, influence de Tiersen aidant, on entend au loin les bras de (sa)"mère". Soudain, elle ouvre une paupière. Elle ose alors un clin d'œil à Daho, nous offrant "le premier jour du reste de sa vie". Et puisque nous nous noyons avec elle dans ses eaux profondes où nous nous enfonçons comme la déjà fait "la noyée" de Gainsbourg, elle coule de plus belle. Ruisselant de douleurs et d'esprit torturé. Amours et autres cicatrices à vif, elle découpe son esprit pour nous offrir son viscérale, sur la table et dans les oreilles.

Le clavier de Dominique A tinte comme pour nous rappeler qu'il faut respirer de temps à autre pour nous laisser le temps. Elle se livre, se vomit. Elle partage sans détour et sans omettre de contours, sa vie onirique qui la traduit. Nous sommes en plein rêve. Réveillés sur une petite rengaine, c'est dans les temps et les cœurs que nous retrouvons une envolée à la Tiersen comme dans l'absente. Tout un programme. On navigue pendant qu'elle nage.

Boutons réservés aux gentilles personnes :
Pinterest
Auteur : Christelle Moreau

Facebook 

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Festival des Vieilles Charrues 2009
La programmation de la 18e édition du festival des Vieilles Charrues est bouclée ! Du beau monde, parmi les étoiles les plus scintillantes de la galaxie musicale, vont envahir la planète Vieilles Charrues du 16 au 19 juillet. Bruce Springsteen, Moby, Lenny Kravitz, Renan Luce, The Killers, et aussi Francis Cabrel, Suprême NTM...

Don't Cry for Me Argentina
Madonna l'a bien chanté dans Evita. Le tube Don't Cry for Me Argentina a inspiré cette carte qui saura mettre les choses au point. Don't Cry for Me Argentina (ne pleure pas pour moi Argentine) : cartographie d'un phénomène Légende...

Interview : Sanseverino
A la rentrée, un nouvel album ! L'occasion de revenir sur une interview qu'on a eu avec lui ... Pas de pseudo pour ce français gadjo d'origine italienne « Stéphane Sanseverino » à ne pas confondre...

The Married Monk / The Belgian kick
Electropop. Avec du piano, des nappes toutes froissées de synthétiseurs alcooliques, des envolées de violons en ordre de campagne, des percussions à la brésilienne, des profondeurs orchestrales rugueuses et aériennes à la fois. Bref, pas facile à chroniquer mais bien agréable à déguster au long cours d'une soirée au psychédéli...

Ajoutez votre avis !

4 avis éclairés

Enceinte 2.1 

je ne connaissais pas cette chanteuse, mais du coup je suis allé voir ce que ça donnait dans youtube, et c'est très sympa il faut dire! Merci de me l'avoir fait découvrir!

Oreille abso 

ben pareil, je viens de découvrir et franchement c'est pas mal du tout! Merci!

Livres poker 

Le pays étranger est un titre magnifique, je recommande !

Dax 

je ne connaissais pas cette chanteuse, mais du coup je suis allé voir ce que ça donnait dans youtube, et c'est très sympa il faut dire! Merci de me l'avoir fait découvrir!

Autres trucs à lire :

– Non mais HALO quoi ! HALO Belt
– Texto ergo sum Instaply
– C'était déjà hier L'An 2000 autrefois ...
– Le blog Choblab par Chob

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2018 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53