Explorez la science de près avec @ComSciComCa !

Photo : Explorez la science de près avec @ComSciComCa !

Quand la science infuse, les neurones sont super contents ! Sur Twitter, #ComSciComCa déboule comme un rendez-vous scientifique de haut vol !

Par le truchement d'un tweet improbable, j'ai découvert il y a quelques jours le compte @ComSciComCa : une découverte sans filet du monde des sciences, vu de très près, et de l'intérieur.

Si les molécules vous font rêver, que les algues, le cosmos, les planctons ou le biomimétisme vous font transpirer de bonheur, c'est probablement que vous êtes partant pour suivre cette belle aventure !

Au coeur de la communication scientifique

Parce que bon, il faut bien se l'avouer, la science a encore un peu de mal à se faire comprendre de tous. En particulier des malcomprenants, il est vrai, mais il y a des efforts à faire pour vulgariser auprès de tous les publics. Parfois, la difficulté est simplement de faire savoir.

Captiver les publics au milieu de l'infobésité ambiante imbibée du linkbaiting des réseaux sociaux. Ouvrir une brèche intelligible au milieu de trombes immenses de chatons trop mignons ou de clashs éphémères.

Faire aimer le monde scientifique et l'expliquer sans le trahir, c'est une prouesse intellectuelle déjà bien balaise en soi.

Pour les marmots, il y a bien les petits débrouillards, et pour les plus grands, de nombreux nouveaux youtubeurs émergent. Ce sont avant tout des créateurs qui animent des petites capsules scientifiques bien sympathiques.

ComSciComCa l'identité visuelle

Dans le cadre du projet ComSciComCa librement inspiré de son camarade étasunien @iamscicomm, les communicants spécialistes des sciences racontent leur métier. Pour partager leur passion, avec nous.

La dreamteam de ComSciComCa c'est Gilhem Boyer, Cécile Michaut, Brïte Pauchet, Marion Sabourdy, Hélène Carlettini de l'ACS, David Carter, Mathilde De Vos, ainsi que Charlotte Launay et Didier Michel de l'AMCSTI

Interview ComSciComCa

Afin de mieux comprendre les objectifs et les enjeux de ce projet, j'ai été demandé aux responsables de m'en parler davantage. C'est parti pour la séance interview !

En quoi consiste le projet ComSciComCa dans les grandes lignes ?

Le projet ComSciComCa est un compte Twitter collaboratif autour de la culture, du journalisme, de la médiation et de la communication des sciences qui vise toute la francophonie.

Chaque semaine, une passeuse ou passeur de sciences prend les rênes du compte pour partager ses réflexions, son travail quotidien et ses passions. Nous espérons stimuler les interactions entre professionnels ainsi que les échanges avec un public plus large. Nous voulons ainsi favoriser le réseautage entre les personnes actives et connectées dans le champ de la culture scientifique.

Ce compte entend donner la parole aux muséologues, vulgarisateurs, enseignants, médiateurs, animateurs, journalistes, communicants, coordinateurs, illustrateurs, étudiants, artistes, chercheurs... qui aiment vulgariser les savoirs et les connaissances.

L’ambition est d’avoir une grande diversité d’acteurs œuvrant au partage des sciences à différentes échelles. Nous voulons aussi montrer la diversité des métiers et des carrières dans le champ de la communication et de la médiation des sciences.

Le projet est inspiré d’autres initiatives que l’on vous conseille : @IAmSciComm (notre équivalent en anglais), @realscientists et @EnDirectDuLabo pour la recherche respectivement en anglais et en français.

Qui sont les gentilles personnes à l’origine de ce projet ?

Notre équipe est constituée pour l’instant de journalistes, médiateurs.trices et communicant.es québécois.es, belges et français.es.

Elle est ouverte à toute personne désirant s’impliquer, car il faudra être capable de tenir sur la durée !

Est-ce que la science est mal représentée en France ?

Le projet s’inscrit dans un cadre francophone international. Le sujet est plus largement la place que l’on accorde au partage des connaissances et aux formes nouvelles d’élaboration des savoirs, plutôt que la représentation de la science en elle-même.

Le compte @ComSciComCa sera une bonne occasion d’apporter de multiples visions du monde francophone. Par exemple au Québec, le défi est de faire reconnaitre la culture scientifique comme une culture à part entière.

Comment sont sélectionnés les intervenants ComSciComCa ?

Il n’y a pas de sélection à proprement parler des animateurs du compte, même si nous sommes attentifs à la nature de leurs activités.

Il convient d’avoir envie d’échanger sur son quotidien et ses aspirations dans le partage des savoirs et des connaissances. Et, bien sûr, d’être disponible pendant une semaine afin d’animer le compte.

Pour les prochaines semaines, les intervenants ont déjà été recrutés par l’équipe (vous pouvez voir le calendrier sur le site www.comscicomca.org).

Mais par la suite, toute personne désirant s’impliquer est la bienvenue avec un premier contact par mail sur comscicomca@gmail.com ou sur Twitter @comscicomca.

Que pensez-vous des nouveaux auteurs « youtubeurs » qui vulgarisent les expériences scientifiques à travers des vidéos ?

Les chaines YouTube qui vulgarisent les savoirs contribuent pleinement au développement de la culture scientifique vers un public de plus en plus vaste.

Des institutions plus établies y collaborent, preuve de l’intérêt grandissant pour ce genre de vulgarisation. Nous sommes déjà en contact avec certains d’entre eux pour animer le compte !

Notons par ailleurs que le 26 septembre, la chaine YouTube « La tronche en biais » a reçu le Prix Diderot, qui récompense depuis 2002 des projets innovants dans leur démarche de partage des savoirs et des connaissances.

Pourquoi avoir choisi le réseau social Twitter pour développer ce projet ?

Il existe énormément de supports de médiation, tous complémentaires. D’autres médias auraient pu être utilisés pour répondre aux ambitions du projet.

Toutefois, le réseau social Twitter a été une évidence pour les personnes à l’origine du projet. Il répond parfaitement à nos aspirations : créer des échanges et un bouche-à-oreille instantané.

Aussi, de nombreux passeurs de science sont déjà présents sur ce réseau.

Merci pour ces réponses ! Lecteurs adorés, vous l'aurez compris : on a affaire ici à une équipe de passionnés. Ce sont tous des passeurs de sciences, tout simplement !

Si vous souhaitez vous plonger dans le grand bain de la com'scientifique et mourir moins bête, ce nouveau compte Twitter @ComSciComCa est l'abonnement idéal.

Propagez ce billet sur les réseaux :
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Tu mourras moins bête
Tu mourras moins bête est un blog BD génial que je découvre à l'instant. A se demander comment j'ai fais pour vivre sans ça si longtemps ! Des strips hilarants truffés d'humour et d'esprit dans une mouvance assez fluide et un peu glaciale. Avec...

Listes Twitter
Twitter lance les listes et on en parle à tous les rayons. Revue des blogs qui en parlent le mieux ! Alors voilà, une évolution majeure vient de se faire dans une application que le grand public n'a toujour...

Facebook et Google vont-ils nous encercler ?
Nos amis nous veulent du bien ... ou pas ! Bizarrement, je n'ai pas encore parlé de Google Plus sur ce blog pourtant censé refléter une partie du...

Notologist
Un chouette projet pour faire interagir le réel avec le virtuel ! Des notes laissées ici ou là, dans un bus, une bibliothèque, un café ... Sur chacune d'elle, une questi...

Ajoutez votre avis !

Autres trucs à lire :

– #iPad #iPhone #UIX Storyboard Sticky Jots
– #food #miam #photos ! Sandwiches 2.0
– Home geek home Juste-une-Maison.com
– Le blog Publik'Art par Gaël Bissuel

NEWSLETTER FOR EVER !

©2008-2017 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux rédacteur web freelance soutien de #CotedAzurNow

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53