Vers le 100% Cloud ?

Photo : Vers le 100% Cloud ?

La tête dans les nuages ? Les sphères digitales ne jurent que par le cloud ... mais ça apporte quoi au juste ?

Dernièrement, le géant du divertissement Netflix a fait parler de lui en proposant un service permettant aux téléspectateurs de choisir le sort de leurs personnages favoris à travers un système de votes.

Netflix et le Cloud Amazon

Avec ses 93.8 millions d’abonnés à travers le monde, Netflix est un exemple à suivre en matière d’innovation, et s’inscrit dans une tendance grandissante : le 100% cloud.

Cloud vs Data Center

Si aux premiers abords, le terme cloud semble être une étiquette marketing de plus (et c’est en partie le cas), il existe des différences majeures avec les data centers dont on avait l’habitude. D’un point de vue technique, les deux entités se ressemblent puisqu’ils remplissent un rôle similaire. En effet, il s’agit dans les deux cas d’un ensemble de serveurs et de câbles prévus pour l’hébergement et la transmission des données.

La première différence, c’est que le cloud s’étend en général sur plusieurs sites physiques, à l’inverse du data center. En effet, un data center est typiquement un organe interne de l’entreprise ou organisation qu’il sert. A l’inverse, le cloud est une solution externe. Les données sont donc stockées en plusieurs endroits, ce qui présente un avantage non négligeable pour la sauvegarde de données.

Cependant, cette flexibilité qu’offre le cloud est également une faiblesse. La première raison à cela étant que le contrôle exercé par l’entreprise sur ses propres données est limité, du fait de la nature externe de la solution. De plus, les logiciels de sécurité utilisés par le fournisseur du cloud n’est pas toujours le choix de l’entreprise. Dans une logique commerciale, les fournisseurs ont tendance à tirer les coûts vers le bas au détriment de la qualité, préférant jouer sur le volume de clients.

Le choix des startups et des PME

En raison des prix attractifs du cloud, les entreprises au budget limité ne se posent pas la question très longtemps. En effet, la flexibilité de la solution se traduit par des offres qui s’adaptent au volume des données à stocker. Autre point important, un data center demande des installations conséquentes au sein de l’entreprise, ce qui entraînerait des coûts insurmontables pour une petite structure. Dans le cas des startups, un tel avantage d’adaptation et de réactivité est indispensable.

L’exception de Netflix

Bien qu’à l’extrême opposé d’une PME, Netflix repose entièrement sur le cloud d’Amazon pour ses besoin en informatique. Il a fallu 7 ans de travail titanesque pour achever la migration qui s’est terminée en janvier 2016. Pourquoi un faire un choix qui semble aussi contre-intuitif?

Selon Netflix, les avantages du cloud sont évidents. La gestion en interne d’une base de données aussi conséquente s’est avérée compliquée. En effet, un data center est limité en capacité, et il se trouve que la firme américaine a grandi si vite ces dernières années qu’il lui aurait été impossible de délivrer son offre correctement sans cette migration. En conséquence, externaliser le processus a permis d’offrir une meilleur connectivité aux abonnés et de bénéficier de solutions logicielles récentes.

En ce qui concerne les problèmes de contrôle et de sécurité qui jusque-là repoussaient quelque peu les entrepreneurs, Netflix peut se permettre des investissements plus importants. En effet, la migration vers le cloud a permis de faire des économies inattendues au départ mais bienvenues.

En définitive, le 100% cloud semble convenir aux entreprises qui placent la flexibilité au dessus de la sécurité et du contrôle. C’est donc avant la nature des services proposés qui entrent en jeu dans le choix de la solution, même si la tendance s’accentue. En effet, face à une offre cloud à la fois flexible et sécurisée, on comprend que les data centers ne font plus le poids.

Propulsez cette page sur vos réseaux :
Pinterest

Et aussi ...

#MakePicsHappen

Picsario, images on demand
Cela fait un bail que je n'avais pas lancé un projet web ... voilà qui est réparé ! Petite bafouille pour annoncer ma dernière machine numérique ... Bon, je vais vous faire le pitch rapidement, histoire de bien passer l'idée du concept Picsario : Vous...

#statosphere #test

FERank : statistiques
Il n'y a pas qu'Analytics dans la vie ! Cela fait quelques semaines que je teste l'application de statistiques FERank sur le blog, et je dois dire...

Ajoutez votre avis !

1 avis pour le moment

Voyance gratuite par mail 

Votre site est merveilleux ! Je vous souhaite une très bonne continuation.

Autres trucs à lire :

– #chocolat #miam #test Ragusa : un chocolat extra !
– Chic'n'Drache La pluie est Belge
– Noël avec un sapin insolite Sapin minimaliste
– Le blog La nouvelle maman solo par Alexandra

NEWSLETTER FOR EVER !

©2008-2017 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux rédacteur web freelance soutien de #CotedAzurNow

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53