L'arnaque du Re:

#Areuh #ReReRe

Les manigances digitales sont parfois d'une nullité crasse si intense qu'on les croirait inventées par de sombres sorciers hirsutes croisés avec des farfadets rieurs ... Les mailings commençant par "Re:", on en parle ?

A mon humble avis, ça a du vous arriver.

Si pas maintes fois, au moins une.

Ces emails qui captent votre regard, car ils vous font penser que vous êtes impliqué ...

Ils ont pour objet : "Re: ma chemise en lin" ou "Re: demande de renseignements" et attirent notre regard.

Parce que bon, vous n'êtes pas sans savoir que dans les correspondances par email, "Re:" signifie reply, c'est à dire que c'est censé être une réponse à un message que vous auriez envoyé ...

Les emailings en Reply nous fatiguent beaucoup !

Bien entendu, ce n'est pas du pishing de bas étage, ni une tentative d'escroquerie dans les règles de l'art.

Mais c'est quand même lourdingue. Voire très.

Comment peut-on imaginer tisser une relation de confiance sympa avec une marque qui démarre son engagement avec ses utilisateurs de cette manière ?

Une petite tromperie pas bien méchante qui me semble rédhibitoire pour tous, des startups aux grosses marques bien brandées ... effet déceptif garanti.

Si certains de ces webmarketeurs en mal de taux d'ouverture veulent quelques bonnes idées pour formuler un objet d'emailing percutant, voici quelques liens qui devraient les inspirer :

Pour résumer : faire court, penser mobile, créatif, intriguant ...

Rien à voir avec cette stratégie à la noix de cajou.

Et vous, ça vous gave beaucoup, passionnément, ou à la folie ?

Propagez ce billet sur les réseaux :
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Les mailings sont nos amis
Il faut les aimer aussi ! Parmi tous les moyens de promouvoir un site, bien peu parmi les sites de PME et PMI utilisent l'emailing. Ou en d'autres mots : l'usage de la newsletter, l'email promotionnel, le rappel aux actualités qui permet aux visiteurs d'un jour de se transformer en visiteurs réguliers. Mais faire une newsletter n'est pas à la portée de clic sans rien faire ! Il faut penser à sa communication globale et envisager la newsletter comme un lien entre vous et votre...

Gmail c'est la loose !
J'avais dans un coin de l'esprit l'envie de bloguer mon incompréhension face à la domination de Gmail dans la blogosphère ... et hier Google me donne raison : Gmail, c'est vraiment pas pro ! Car Gmail c'est finalement l'équivalent de l'agenda de l'amicale des pompiers. Ou le calendrier si vous...

A l'impossible, nul n'est contenu !
Plus Internet grandit, plus le bruit de fond d'une certaine manière de recopier sans fin les articles des uns et surtout des autres se perpétue. Une tendance décomplexée poussée par d'apprentis SEO qui passe son temps à hurler que le contenu est roi, sans apporter le moindre iota de contenus. Pourquoi ? Car le copier/coller est un automatisme simple et donc voué à l'usage intensif. Et que l'ère numérique...

Design surréaliste

Les Inconfortables, objets idiots
A contre-pied de la culture de l'expérience utilisateur, voici un édifiant projet qui réinvente l'inconfort ... The Uncomfortable ! Un peu de surréalisme, voilà qui fait plaisir à nos neurones assoupis, non ? Voilà ce que propose la...

Ajoutez votre avis !

Autres trucs à lire :

– #déco #cute #rigolo Le sourire du panda
– Pour tes fesses ! Jean droit Berenice
– #BananaPhone #HighTech Banana Phone, la mobilité fruitée !
– Le blog Journal d'un terrien par Serge Boisse

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2018 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53