3 raisons de devenir blogueur semi-pro

Photo : 3 raisons de devenir blogueur semi-pro

En ce moment, ça cause sous et professionnalisation du coté des blogueurs. Bloguer pourquoi faire ? Comment faire ? Et si le juste milieu ce ne serait pas simplement le bon plan à suivre ?

En intro rapide, disons que ce billet est inspiré des deux billets 8 raisons pour devenir un blogueur pro et 7 raisons de ne pas devenir blogueur professionnel qui sont d'actualité en ce moment dans la blogosphère. Par pur mauvais esprit, j'ai voulu apporter ma pierre numérique à ces réflexions pour donner une troisième voie, pleine d'un consensus pas mou mais plein de prudence. Il va de soi que la proposition suivante, celle de bloguer comme pour une étude de marché, est une idée de prudence. Elle sous-entend qu'il faut avoir un vrai métier/une source de revenus avant de se lancer. Allez, voici mes trois raisons de tenter l'aventure ... avec une bouée !

Ne pas dépendre d'une seule activité

Si vous êtes graphiste, développeur, community manager, vous pouvez cumulez facilement votre blogging avec votre activité habituelle. C'est à dire engranger quelques revenus Adsense supplémentaires qui, cumulés sur une année, peuvent financer des frais. Comme l'hébergement d'autres sites plus "corporate" par exemple ... Cela ne veut pas dire que vous devez négliger votre blogging. Il est la vitrine de votre savoir-faire et de votre identité numérique. Il permet aussi de gagner quelques sous qui peuvent financer vos charges fixes dans le cadre de votre activité. Ne jouez pas les grands princes en décidant de ne pas monétiser ce blog : devenez un vrai semi-pro qui sait profiter des opportunités !

Avoir un espace de liberté

Dans le cadre d'une activité professionnelle dans le métier numérique ou dans un secteur très spécifique, vous avez des atouts pour faire connaître "les coulisses" aux lecteurs de votre blog. C'est aussi une soupape qui vous permet de décompresser en livrant un peu les ficelles et les moments plus humains (ou intimes) de votre métier. Double bonus : vous évacuez et vos visiteurs sont fidélisés avec un discours authentique. Vous n'avez pas besoin de faire de veille sur le sujet de votre thématique puisqu'il s'agit simplement de votre quotidien pro !

Prévoir l'avenir

La question qui se pose ici et là c'est de savoir s'il faut se lancer dans le blogging pro. Et de bien identifier les inconvénients et le avantages. Se situer comme un semi-pro, c'est à dire se concentrer sur son cœur de métier sans mettre de coté le blog, c'est pouvoir étudier de près les possibilités futures. Plus un nom de domaine veillit, plus il prend de la bouteille. On peut donc imaginer simplement qu'une activité réduite mais régulière va consolider tranquillement votre blog. Le principe étant de ne pas délibérément laisser au hasard certaines clés du métier. Inutile de vous pencher sur les actions suivantes si vous n'avez pas le temps : Vous devez par contre ne pas négliger les points suivants : Une fois ces quelques règles suivies, n'oubliez pas de répondre systématiquement à tous les visiteurs qui laissent un commentaire. Au bout de 6 mois, et avec l'aide de statistiques qu'il faudra étudier, vous pourrez vous faire une idée. Vous pourrez alors décider entre trois vrais options : continuer ainsi et assurer un petit revenu, arrêter et vous concentrer sur des activités plus rentables, ou vous lancer comme blogueur pro en réduisant progressivement votre activité d'origine. Voilà ! Vous en pensez quoi de cette voie ?
N'hésitez pas à partager cette page :
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !

Picsario Photos On Demand

Picsario.com
Des photos uniques ? Si vous en avez marre des banques d'images et de leurs clichés éculés, la solution Picsario est idéale pour donner du piquant à votre communication. Passez votre brief, inventez un scénario, et lancez-vous ! [clic!]


Et aussi ...

Tutoriel et réflexions

Anti-Spam PHP
Cette fois-ci : on éradique avec un piège très efficace ... Les captchas, outre le nom ridicule dont ils sont affublés, ne sont pas du tout infaillibles. En fait, et...

Gravatar et graves avatars
Hop, encore un petit billet du style note de service pour vous annoncer l'arrivée des avatars sur le blog ! J'ai envie d'ajouter : et youpi ! Le petit développement que j'ai fait va vous surprendre un brin car il a...

Les sous de la blogosphère
J'ai vu passer quelques chiffres ces jours ci concernant les revenus de la blogosphère francophone ... Et dans les blogs high-tech ça se dispute toujours les gros morceaux numériques, avec pourtant des revenu...

Gold Key $4
Fan du capitalisme échevelé ? Mordu de culture pop US ? Voilà pour vous : tous les geeks qui disposent d'un clavier US avec une touche "4" en bon état de marche...

Ajoutez votre avis !

13 avis inspirés

Thierry 

Je vais me considérer blogueur pro quand mes revenus du blogging me permettront de ne pas puiser d'argent ailleurs pour vivre. Ce n'est donc pas pour aujourd'hui, cela dit c'est dans les plaquettes.
Evidemment, il faut pouvoir avoir plusieurs type d'activité et inventer d'autres revenus à partir de cet activité de blogging

Simon 

J'ajoute aussi le blog : http://4h18.com qui a une chouette réflexion sur le sujet !

Fred 

Marrant, je ne pensais pas que mon billet allait déclencher une réaction chez toi et chez Thierry :)

Sinon, j'suis assez d'accord avec toi, devenir blogueur en semi pro c'est sans doute le plan le moins risqué. Au moins, en cas de pépin, tu as toujours un "vrai" salaire derrière pour assurer.

Stef' 

Merci pour le lien et le com':)
Avec 4 articles à la fois différents et complémentaires, les lecteurs peuvent avoir une bonne vue d'ensemble de la chose.

Jackie Moi personnellement ce qui me fait le plus marrer c'est les blogueurs qui mettent dans leurs pages à propos que les publicités sont là pour payer l'hébergement. Il est clair qu'ils en espèrent autre chose et qu'ils se situent soit bien en dessous de ce qu'ils payent ou bien au dessus ! C'est beaucoup d'hypocrisie, je trouve cette formule rebâchée et sans aucun sens !

Fred 

@Jackie : Au début, oui, en ce qui me concerne c'était pour payer les frais d'hébergement. Depuis, les choses ont pas mal changé et mes sites me rapportent surtout de quoi vivre et de quoi en profiter. Après, le truc qu'il faut bien signaler, aussi, c'est qu'en France c'est souvent mal vu de gagner de l'argent avec un hobbie. On passe pour un vendu ou pour un gars qui ne court qu'après le fric. Vraiment dommage, ce serait bien que les mentalités évoluent un peu de ce côté là.

4h18 

Je plussoie sur Fred. Gagner de l'argent, c'est mal... Surtout par rapport à ceux qui n'en gagne pas et qui se plaigne, mais ne font pas grand chose pour que cela change...

Simon 

D'ailleurs, est-ce que ça me viendrait à l'idée ? :)

Bah Cheick 

selon moi, gagner de l'argent avec son blog c'est l'idée principale de tout blogeurs, donc ne nous voilons pas la face

Simon 

Il y a peut être une poignée de blogueurs résistants (blogs politiques par exemple) qui n'ont pas de visée financière, mais il est vrai que ça devient rare le plumitif juste pour le plaisir d'écrire et de partager. Il faut dire que les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter remplissent maintenant ce rôle : ouvrir un blog de nos jours n'est donc plus du tout un acte anodin ...

Michaëla 

J'ai été lire les 2 articles du pour et du contre que tu mentionnes, d'abord ça calme puis ça motive et en revenant lire le tien on est sûr d'avoir fait le bon choix, en tout cas de se lancer... Moi j'avais du temps libre en dehors de mon travail et le monde du blogging me tentait depuis un bon moment alors me voilà dans la blogosphère :) et la dernière partie de l'article "prévoir l'avenir" est une bonne aide, merci à toi, et n'oublie pas de répondre systématiquement à tous les visiteurs qui laissent un commentaire ;) hi hi

Vitrier corb 

En ce moment, ça cause sous et professionnalisation du coté des blogueurs. Bloguer pourquoi faire ? Comment faire ? Et si le juste milieu ce ne serait pas simplement le bon plan à suivre ?

Raphaelle  Salut Simon ! Pour moi qui ne connaît pas trop ce monde je vois juste tous les jours que la plupart des gens sont sur Facebook et qu'ils ne lisent plus vraiment, ils partagent juste sur la bonne foi du titre en croyant bien faire. A ce train là les blogs et même les médias vont finir par crever, ou alors on va vers une simplification totale de l'information en une phrase et 3 mots. Bref, bon courage !

Autres trucs à lire :

– ABC Digital ... Alphabet à la photocopieuse
– Carnet pour plaire Soixante5
– E-réputation pour tous Aliaz.com
– Le blog Papa Panique par PapaPanique

NEWSLETTER FOR EVER !

©2008-2017 Tribords.com le blog lifestyle de Simon Tripnaux rédacteur web freelance soutien de #CotedAzurNow

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53