Que ce soit des zones artisanales ou des immenses plages de goudron parsemées de magasins, c'est en général un milieu esthétiquement austère ... Le photographe J. Bennett Fitts a voulu saisir la frontière épaisse entre la nature pure et la culture industrielles de nos sociétés consuméristes ... on regarde un exemple en photo, pour que ça parle ...
arbres en zone commerciale
Le contraste entre les lignes droites de l'aménagement et les formes naturelles est particulièrement saisissant ... Horizontales, lignes blanches, bordures ... Un petit arbre planté consciencieusement dans un carré de gazon, le tout dans un espace tracé au cordeau ... Des visions presque surréalistes que nous avons pourtant tous, là sous nos yeux, quand nous allons faire nos emplettes ...
arbres en zone commerciale
En captant des instants déserts où nulle vie humaine ne vient troubler les scènes de cette série baptisée Industrial Landscap[ing] le contraste s'accentue encore : on a l'impression que les deux zones sont intimement opposées. Farouchement. Il n'y a pas la moindre osmose ou transition visuelle convaincante dans ces paysages. Le béton et le bourgeon ne sont pas prêt d'êtres copains ! Pour voir toute la série photo au grand complet de ces édifiants paysages de l'ère marchande, cliquez donc par ici ! :)