Cette Keaton Music Typewriter est l'un des très rares exemplaires d'un modèle de machines à écrire pour partitions ; il en subsisterait une soixantaine environ dans le monde ... quelques photos pour bien voir cet ingénieux mécanisme au service des harmonies et des compositeurs zélés ...
photos de la machine à écrire musicale
Une invention brevetée pour la première fois en 1936 par le camarade étasunien Robert H. Keaton dans une version à 14 touches. Sur nos belles images, c'est la version à 33 touches de 1953. Sur le clavier, toutes les notes du solfège sont présentes, des noires et des croches, des clés aussi, bref toute l'armada musicale prête à l'emploi pour noircir des partitions d'inspirations lyriques. De quoi industrialiser la production des mélodies tout en douceur ! :) En vente libre par ici chez Esty ... pour une coquette somme de 6000 dollars tout de même ; pour les collectionneurs amoureux de musique codée !