Il s’appelle Antoine de Minimy et sa devise pourrait être : « Quand y'a rien n’a boire tout est possible ! ». Il pourrait ressembler à n’importe quel alcoolo s’il ne portait pas une caméra en permanence. Il a décidé de découvrir les nuits montmartroise : ses bars, ses marches, ses petites rues pavés, ses piliers de comptoirs.
Bigre, il y a du buzz chic cet été ! Par le Collectif Gaoubi (et pas dégueuli).