image Blogueurs de campagne

Blogueurs de campagne

Hop, un billet bucolique pour parler un peu d'un sujet vraiment pas hype et pourtant bien ancré dans les problématiques de la vie numérique. A savoir le nomadisme. Mais quel nomade veut-on être, c'est là toute la question ! Courir de métros en métros ou de chemins en prairies ? Souvent la blogo high-tech impose ses choix sur toutes les timelines : le web, c'est une histoire urbaine. C'est les autoroutes de l'information, pas les sentiers ! Et pourtant !

Parmi mes blogueurs dans le viseur, j'en connais deux qui bloguent à la campagne : Autourduweb.fr et eweeb.fr Pour mes autres contacts, c'est presque toujours une grande ville ou bien une moyenne.

Comme l'analyse des problématiques du web se fait par et pour les professionnels, l'expérience y joue une grande place. Et comme justement je suis de la partie, je vais vous saouler avec une de mes théories. Je me la joue blogueur à l'ego, voyez :) Alors je vous livre ma courte expérience ...

Elle prend sa naissance dans mon expérience professionnelle passée. Dans une merveilleuse agence. Sur la côte d'azur. Oui je sais, pour plein de gens c'est le rêve, la côte d'azur. Pour moi c'était le béton, les gens partout, le bruit en continu, la pollution, la mer puant l'huile de bronzage, les vieux cramoisis aux UV hiver comme été, et j'en passe … et des pires :) La ville, la station balnéaire même. Question de regard sans doutes :)

Bref vous l'aurez compris, dès que nous avons déménagé pour les riantes vallées du Périgord, j'ai voulu y aller à fond. Et le résultat est sous vos yeux. Ce blog est né à l'orée d'une forêt. On a gentiment passé la barre des 8000 visiteurs uniques en moins de 9 mois, les amis ! Grâce à vous, grâce à mon Adsl qui rame bien comme il faut, aux petites coupures d'électricité intempestive à chaque orage, aux petites joies des mille instants à s'interrompre pour des broutilles à réparer dans le jardin. Tout ça pour moins cher qu'en ville, l'espace partout, le silence, ou mon bruit à moi si jeux faire péter la sono. Je dis pas ça pour m'en vanter. Mais au contraire, pour ouvrir les yeux sur le cliché collant qui s'englue sur les campagnes jusqu'à faire dire à mes merveilleux employeurs d'autrefois que la Dordogne, c'est quand même un peu plouc. La bise aux vaches, tout ça :)

Je dis à tous ceux qui me lisent et même en diagonale, si votre job c'est le web, si vous passez le plus clair de votre temps devant un écran et que vous ne rencontrez jamais personne ou presque …développeurs, intégrateurs, freelances, graphistes, etc …pensez mobilité et campagne. Ce n'est que mon conseil perso mais vraiment, c'est quand on y a goûté qu'on comprend tout le sens que peut avoir la puissance d'Internet ! Car c'est bien là que la dématérialisation prend son sens. Envoyer un email prend tout son sens. Le moindre déplacement est mesuré, réfléchi, relayé par les possibilités numériques ...

Comme je ne suis pas sûr de l'ampleur réelle des nouvelles technologies dans les milieux ruraux, je lance ce billet comme un appel à tous ceux qui bloguent à la campagne, ou ceux qui aimeraient franchir le pas ... Laissez ici vos commentaires, témoignages, expériences et tout ça !

Attention : cet article a été publié il y a 7 ans !